N9044138_JPEG_1_1DMMoi en plein travail....

 

Cher blog intime !

Hier, finalement, j'ai rien fait, mais alors rien du tout et je l'ai bien fait ça, rien faire. J'ai très bien fait de rien faire

Là, en ce lundi midi, je ne suis pas sûre encore d'avoir vraiment émergé, d'avoir remis mon cerveau en marche et d'avoir retrouver toutes mes facultés mentales. Ben oui, de bien faire de rien faire, ça vous plonge le cerveau dans une telle torpeur ! C'est dommage, pour ceux qui attendent de moi des résultats au travail.

Des interrogations cruciales m'agitent l'esprit : comment mieux faire connaître mon blog, comment le rendre plus intéressant et lui donner plus de sens. Je me suis rendue compte que je parlais trop de choucroute. Je ne suis pas sûre qu'il faille continuer dans cette voie ! Il faut que je mette plus de fond des mes articles, plus de pensées profondes...Sinon Canalblog va m'envoyer un recommandé avec accusé de réception : "Bon là Myrtille, faut se secouer, je vais faire fermer votre compte à tout jamais ou bien vous expédier à mes pires ennemis comme overblog ou machinblog...tellement, on en a marre que vous parliez de choucroute, de chlorophyle et d'inactivité totale...Que vous fassiez des blagouses à deux balles !

 

patapouf 034

 

 Je me demande aussi quel temps, il va faire pour le pont du 1er mai, j'aimerais bien m'aérer la couenne et les neurones, humer de la bonne chlorophyle encore et toujours. Sinon, je vais encore être obligée de rester au lit, c'est rude ça...

J'espère que cet après-midi, je ne serais pas trop interrompue, parce plongée dans ces grandes réfléxions scientifiques. Nan, on n'a pas le droit de me demander des choses de manière intempestive, ou bien gentiment en me chantant des berceuses, ça d'accord. Faudra aussi me dire que je suis merveilleuse et la fille la plus gentille du monde qui donne du sens à votre existence.

J'ai beau dire, il faudra bien que je prenne mes responsabilités :  si on veut s'amuser, faut travailler d'abord. !!

Je vais méditer là dessus, mais prière de ne pas déranger merci.