On est dans un blog intime ou pas ? si on ne raconte pas ses vacances, on manque aux règles les plus élémentaires d'étalage de la vie de soi !!! Vous ne voulez pas savoir, à quelle heure je me levais le matin, ce que je mangeais, à quel parfum de tahiti douche je me lavais, où je faisais trempette, où je passais tout simplement mes vacances, quelles ballades je faisais, quelles petites fleurs et plantes j'y ai humé chemin faisant, si j'ai attrappé des coups de soleil, si je me suis battue avec des vipères ou des cochons sauvages ????

Hé bien non en fait, je n'ai pas envie de raconter tout ça en détail. Je voudrais parler d'autre chose ou autrement en "partageant" (je sais terme très tweetlol2.0esque)  des découvertes ou des expériences qui m'ont vraiment touchée et qui pourraient ausi concerner d'autres humains qui sait ? En même temps, rien de nouveau sous le soleil non plus. Au programme, des moments émouvants, voire poignants, des récits à fleur à peau (à l'eau de rose ?) avec , 0% de cynisme, 0% d'humour grinçant, 0% d'acidité, 0 % de produit toxique si ce n'est mes débordements de sentiments éhontés. A la place oui, des instants lyriques et parfois fleur bleu qui m'ont donné les larmes aux yeux .  Les vacances,  l'occasion de belles explorations, en ayant l'esprit léger et disponible.

Je voudrais vous livrer ma première grande impression et découverte. Je peux bien le dire tout de même, je suis allée dans le Vercors, région magnifique. Je garderai un souvenir inoubliable de beauté, de quiétude de ma ballade sur le plateau d'Ambel, ces verts pâturages, cette vue grandiose et impressionnonante sur les cols de montagnes environnants...Et puis, sillonner entre Le col Cavali, le col de la Bataille et les gorges d'Omblèze, la chûte de la Druize....de l'eau qui coule en beauté...

Gorges D'Omblèze (Drôme, Vercors)

Non ce n'est pas de l'eau, je vous l'accorde, ces sont les gorges d'Omblèze, pas mal non plus.... 

et Puis oui, le Vercors, cette terre chargée d'histoire, haut lieu de la résistance. Le Routard, "Ardèche - Drome" , je peux vous le dire est bien plus lyrique que moi, vous pourriez le constater pages 278 et 328 de l'édition 2013/2014. La visite de ces deux villages, Vassieux-en-Vercors et La Chapelle-en-Vercors - haut lieux de combats de resistants mais laminés par des forces bien plus puissantes - m'a impressionnée. D'abord, Vassieux en Vercors, juste avant l'entrée dans le village, la nécropole de la résistance, toutes ces croix blanches que l'on apercoit depuis notre voiture. Ca saisit alors que je ne m'y attendais pas.. Vaissieux-en-Vercors était le départ de notre randonnée que nous avons entamée,  en montant le col de la La Chau, où se situe le Mémorial de la Résistance. Il était fermé pour cause de panne d'électricité. Il faut savoir que la musée est constitué principalement d'images et de son. Nous avons donc lu une plaque commémorative, près du bâtiment. J'ai pris une sacrée claque. Ces résistants, ces hommes, ces femmes souvent très jeunes, ces civils, pleins d'espérance, ont voulu faire barrage, combattre les armées nazies et se sont fait massacrés malgré une lutte acharnée. J'ai ressenti une émotion puissante à la lecture de ces lignes en étant sur les lieux mêmes de ce drame. Connaître aussi la terrible vengeance et les représailles des nazis envers ces gens, ces familles. Et puis la Chapelle-en-Vercors et son mur des fusillés, devenu lieu de recueillement. Des jeunes gens y ont été emmenés pour y être massacrés. On a le coeur dans la gorge, lorsque l'on entre dans cette cour....Ces drames ont eu lieu en juillet 1944....

Etrange paradoxe et contraste, ces deux villages, sont devenus des lieux de villégiature, la piscine découverte de la Chapelle-en-Vercors fait la joie des vacanciers. La vie continue, tout simplement et tant mieux...Etrange tout de même, qu'il y ait eu des combats sanglants ici même, alors qu'à présent il semble que nous en soyons préservés alors que d'autres font rage sur d'autres terres....

Se souvenir  :

Chapelle-en-Vercors

Chapelle en Vercors panneau cour des fusillés

Et puis voici un lien vers le Mémorial de la résistance de Vassieux-en-Vercors qui en parlera mieux que moi.

Une autre expérience, une autre leçon de vie, acharnée, folle mais belle celle-ci, un homme incroyable le facteur cheval et son palais idéal... suite ICI

 

 et puis, une belle découverte alors que l'on mangeait de la paelle succulente à la table d'une auberge sous une treille au charme fou, se donnait un petit concert. Un des membres du groupe nous a parlé d'une reprise formidable de "Stand bye me" interprétée par des musiciens du monde entier : des musiciens qui pensent que la musique réunit les humains du monde entier. Voici leur site : Playing for change

 et la vidéo :

Stand By Me | Playing For Change | Song Around the World

Dans un autre style, nos pérégrinations nous ont mené à un petit bal d'une petite ville de la côte fleurie normande.....émouvant, chaleureux. Toutes les générations y étaien présentes  :

Bal, Villers-sur-mer (Calvados, Normandie)

Et aussi, un sympathique lieu de perdition au milieu de nulle part enfin quelque part quand même dans la campagne  :

Panneau chapelle (Vercors)  

Et puis, une vidéo de ce lieu sympathique de petit coin de nature :

 Et un dernier souvenir de vacances de la sympathique station balnéaire, Villers-sur-Mer dans le Calvados : 

graffiti au mur (Villers-sur-mer)

 Et, et , et puis c'est tout....mais bon faut que repeaufine mon article, mais ne pouvais m'empêcher de le publier ce soir, après ma journée de reprise, allez savoir pourquoi....

Et puis je vais bientôt fêter les uns un an de mon blog, je vais pondre un petit article à cette occasion, et si vous vouliez bien me laisser des commentaires (relativement cordiaux de préférence :-) ) , ce serait chic de votre part ! 

A bientôt, Myrtille