J'étais en route  pour aller voir    l'Exposition, "Circulations", le festival de la jeune photographie européenne", édition 2016 qui se termine le 7 août ! Le temps était un peu lourd, alternance d'éclaircies et de passages nuageux.  Non, vous ne regardez pas la météo d'Evelyne Dhéliat, cet ange blond qui en fait réver plus d'un. Moi aussi, j'aime observer le ciel, non mais.

Chemin faisant, deux types m'ont demandé si j'étais "a french or an english tourist ?" Franchement  !!!  J'avais une tête à voter pour le Brexit et à sortir de l'Union européenne ??? J'ai simplement haussé les épaules. Il est vrai ce jour-là , j'étais vêtue comme une vieille fille anglaise. Plus tard, je me suis rendu compte que j'étais toute dépoitraillée, que les boutons de ma chemise avaient eux aussi voulu faire leur Brexit. Et alors, j'avais quand même le droit de circuler librement dans la rue ??? ...

Plus loin sur mon trajet, j'ai découvert une expo à l'air libre et à ciel ouvert,  dont tout le monde pouvait profiter.  Belle surprise !  :

 

IMG_20160625_132202

fresque murale,

J'aime que notre paysage urbain soit peuplé d'images, fortes de surcroît. Ces fresques murales font en réalité  partie du projet, "Rosa Parks fait le mur" avec pour thème, les discriminations et l'égalité. La preuve en...images....

Fresque murale,

jeune femme avec cheveux colorés (mur Rosa Parks)

dragon (fresque murale, Rosa Parks)

mains et coeur colorés (fresque murale)

 

Puis, je suis arrivée au 104 où avait lieu l'expo, en face de l'entrée, ce décor industriel, onirique, aux teintes bleu gris acier

batiment industriel désaffecté en face du 104

 

Alors, le 104 ? situé dans le 19e arrondissement  de Paris ?  ils se définissent eux-même comme une fabrique artistique et culturelle donnant accès aux arts  actuels, mêlant Théâtre, arts visuels, danse, musique. Plate-forme collaborative et lieu atypique, il offre des espaces aux pratiques artistiques libres. C'est vrai qu'on peut y circuler librement ! On y vend  toutes sortes de choses à manger  : des produits bio, du jus de groseille fraîchement pressé, des pizzas....Incroyable !  On peut aussi manger  si on veut un sandwich au thon dans un transat télérama. On peut se promener dans une librairie, une boutique solidaire Emmaüs.

C'est un lieu gigantesque, quoi.  L'expo, "Circulations" porte son nom à merveille..J'ai mis un certaintemps à trouver  la billetterie. Pour circuler, j'ai circulé. La dame à la billetterie, m'a remis un billet, un plan pour se repérer, (ce genre de truc tout de suite, ça me fait peur, oh là, ça va être compliqué) et un joli bracelet argenté en papier. Oui aussi un petit bulletin, pour choisir son photographe préféré. C'est un festival d'oeuvres de  divers jeunes photographes européens. Le photographe choisi se verrra remettre le prix du public. Comme il est dit sur le site du festival, "Circulations", ce photographe aura bien de la chance :
"lI bénéficiera d’une Résidence au CENTQUATRE-PARIS et sera invité à intégrer le jury de Circulation(s) 2017. Et pour bien travailler pendant sa résidence, il disposera d’un équipement complet fourni par Olympus et d’une imprimante Canon".

On se sent donc tout de suite investi d'une mission divine, forcément, le pouvoir au peuple ouais ! Je décide de chercher le début de l'expo. Mes errances recommencent, une dame du festival vient à mon secours légèrement goguenarde, "C'est par ici, c'est dans le château d'eau que ça débute". Ah oui rien que ça c'est impressionnant. Je réalise vite que la photographie, ça se mérite, un vrai sport de combat, un engagement total et viscéral. Quand j'entre dans le bâtiment, il faut monter un (grand, immense) escalier. Pendant mon ascension, j'observe sur le mur,  des oeuvres des photographes Borja Larrondo et Diego Sanchez (Espagne), si je suis bien mon plan...

Circulation, Festival de la jeune photographie européenne

 

Je parviens enfin au sommet,  je tombe sur cette image insolite , une vaste photographie au mur et  une photocopieuse posée juste devant l'oeuvre.

 Borja Larrondo ou Diego Sanchez (photographes)

 

Je m'approche un peu mieux de la photo :

 Borja Larrondo et Diego Sanchez (photographes)

 

La rigolote, là, c'est moi essayant de prendre une photo alors que c'est moi que je photographie  avec mon billet d'entrée et le plan dans la bouche :

IMG_20160625_134425

 

Je redescends l'escalier, je circule, je flâne, j'erre, je virevolte...dans  les "halls ?" des gigantesques bâtiments du 104

Les télévisions sont des oeuvres de Mathieu Roquigny (France), sur le panneau, de droite des photos de Vilma Pimenoff (France/Finlande).

halls du 104 (Festival de la jeune photographie européenne, 2016)

 

Photos d'Emma Grosbois (Italie/France)

halls du 104 (Festival de la jeune photographie européenne, 2016)

 

Oeuvres de Marion Poussier (France)

halls du 104 (Festival de la jeune photographie européenne, 2016)

 

 à gauche, photo de Stéfanie Zofia Schulz (Allemagne). Par terre, on voit pas bien donc j'en parle :  oeuvre de Yasena Popova (Bulgarie)

halls du 104 (Festival de la jeune photographie européenne, 2016)

 

 Des gens qui regardent...

halls et batiments du 104 (Festival de la jeune photographie européenne, 2016)

 Oui sinon, j'ai voté pour un photographe dont les photos ne figurent pas dans ce billet. Il s'agit de Yoann Cimier (France) qui photographie des installations éphémères que créent les Tunisiens lorqu'il se rendent à la mer.  Ces photos évoquent plein de choses...C'est émouvant et beau. Ils photographient des plages et des ciels tout blancs qui contrastent avec ces installations.

 

 Voilà, je sors du 104 et de cette expo aventureuse. A mon tour de photographier ce mur rouge vif...

palissade en face du 104

 

Sur le retour,  je salue au passage, la fresque murale, "Rosa Parks" figure de légende de la désobéissance civile :

fresque murale

 

Et je ramène sous le bras un extraterrestre :

Catalogue du Festival de la jeune photographie européenne, 2016

(catalogue de l'expo ;-)

Le résultat du vote du public sera publié sur le site du festival "Circulations", à partir du 8 août

Je vous tiens au courant ! Mais siii !

Le prix du public vient d'être annoncé le mardi 6 septembre, il a été attribué au photographe Laurent Kronental