Panneau : risque de chute

 

Ebauche de pièce de théâtre à épisodes.

Avertissement :
C'est vraiment une ébauche approximative !!!, constamment re-corrigée.
C'est dit, on peut commencer

Episode 5 :

La chef entre en scène avec collègue n° 2

La chef  (en tapant des mains) :  L’heure est grave mesdemoiselles.  C’est la catastrophe.  La situation est dramatique.

Nous ne sommes pas loin du cataclysme. Vous êtes de vraies calamités, Nathalie et collègue  n°1,  la fin du monde est proche ! En effet, collègue n°2 m’a alertée sur votre travail plus qu’approximatif, voire désastreux. Vous n’écoutez  rien de ce qu’on vous dit, vous n’en faites qu’à votre tête...Pourtant, collègue n°2 a tenté de vous faire plusieurs  démonstrations pédagogiques très claires,  je ne comprends pas…

Collègue n°2 : ouaissss, haaan é vrai, usieur ois ous ai exliqué homent haire et zavé hien ompris u out, perds on hemps ave hous…

Nathalie (encore sous le coup de la déception amoureuse et n’ayant rien écouté ) :  Je comprends pas ….J’ai tout fait pour ce que ça se passe bien, pourtant. Je mets tout en œuvre pour rendre ma vie meillleure, changer le cours des choses et c’est encore pire ! Quel échec, quelle tristesse !!! …(elle se met à pleurer)

La chef : Mais enfin, Nathalie, un peu de tenue, ce que vous êtes émotive. !! Toutes les deux, vous avez fait un travail pitoyable.  Il faut bien le reconnaître.  Vous avez commis des erreurs fatales.  Les données que vous avez saisies dans la base  sont erronées ! Il faut tout recommencer !

Collègue n° 1 : Putain de merde, ça va pas non  ??? C’est quoi cette tragédie grecque ?? On passe toutes nos journées à l’alimenter votre base à la con, surtout moi d’ailleurs qui suis le pilier de charme  de ce service !  On subit  les manies  absurdes  et les revirements permanents  de collègue n°2 et vous venez vous plaindre….C’est quoi votre problème, chef et sous-chef  ???

La chef :  Non mais t’as pas bientôt fini de t’énerver, c’est d’une vulgarité !! Je vais vous le dire ce qui ne va pas.  Vous avez oublié de !!!!!  euh…. il fallait mettre partout des….. et  bref aucune de vous deux n’avez saisi  les…..! Résultats, ces erreurs ont généré  de nombreux bugs gravissimes et…ça fait pas sexy du tout !!  La direction veut du sexy, rien que du sexy ! C’est une directive de la direction ! Heeeuureusement que collègue n° 2 a  mis au point un plan de sauvetage remarquable  !! Il va donc falloir se relever les manches, mettre les bouchées doubles !!! voire même venir travailler certains week end ! Collègue n°2 ...que dis-je, notre héroïne, notre sauveuse en mer agitée,  va vous expliquer comment faire !!! Soyez a-tten-tives, mesdames, ouvrez grands, vos oreilles !

Collègue 1 : Ben vous avez qu’à les saisir les modif si ça vous pas ! Non, mais c’est quoi tout ce cirque !   Je comprends rien à votre cervelle de foutraques !  Et  puis si vous voulez du sexy, je suis pas sûre que collègue n°2  soit le personne la plus indiquée  !! Elle est  habillée comme une serpillère à l’odeur de vieille eau de vaisselle !!!

collegue 2 : aaan, ais ! Ca v a has hon ???  (Prends un air sadique)….. Ref, Je vais vous ex-oser mon lan de auvetage et y a du oulo, hest moi  ki ous le dit !! ou allez en haver. Allez availler huit et hour !!!

Alors…oyez oyez a—henhive…. !!!  aannnn faut air ça et kkdkd hhfff$$f
faut tout refaire ça ! kala lldodo$kk, pouet, pouet
et reppouet
…. aannnn faut air ça et kkdkd hhfff$$f
faut tout refaire, lkala lldodo$kk, pouet, pouet et reppouet….
aannnn faut air ça et éfaire comme irait ma ‘rand mère
kkdkd hhfff$$f faut tout refaire, kala lldodo$kk, pouet, pouet et reppouet….
aannnn faut air ça et kkdkd hhfff$$f faut tout refaire,
lkala lldodo$kk, pouet, pouet et reppouet…aannnn faut air ça et kkdkd hhfff$$f
faut tout refaire, lkala lldodo$kk, pouet, pouet aannnn faut air ça et kkdkd hhfff$$f
faut tout refaire, lkala lldodo$kk, pouet, pouet et reppouet….aannnn faut air ça et kkdkd hhfff$$f
faut tout refaire, lkala lldodo$kk, pouet, pouet et reppouett…..

Nathalie : C’est bizarre, elle parle comme mon informaticien

Collègue 1 : Non mais ces gens de l’informatique, ils sont vraiment pas nets !

Collègue 2  : Nan ais ites le moi, si je vous dérange, alors que je travaille à pas d’heure pour réparer vos erreurs et que j’ai passé une année effroyable à cause de vous ! Ce serait que de moi, je vous aurais viré depuis longtemps moi !! Si c'était que de moi, je recruterais des jeunes tout frais sortis de l’école, qui m’obéiraient au doigt et à l’œil, en vantant mes mérites !

Collegue 1:  Non mais ça suffit comme ça, t’arrêtes de nous parler comme à des débiles, j’en peux plus !!!  Ca fait des années que ça dure. Tu nous fais faire des choses dans tous les sens, et justement, ça n’a aucun sens !!! Ca sert à rien ! !!  

Nathalie : C’est pas faux , quand même ! Ca me perturbe  toute cette histoire, j’ai l’impression de servir à rien, de tourner en rond !  Ca me fait perdre toute confiance en moi !  Du coup, je reste cloîtrée chez moi et j’ai plus de vie personnelle. (Elle pleure)

VOIX DE LA PSY (surgissant de nulle part, tous les personnages se figent  ) : Il ne faut pas vous  considérer comme une victime Nathalie. D'ailleurs vous vous faites appeler Ombeline dès que vous avez rendez-vous avec un garçon, c'est pas sérieux ! Il faut assumer votre prénom qui est votre identité. Nathalie, c'est vous, ce prénom simple et commun. Vous devez prendre vos responsabilités, avoir conscience de vos blocages,  aller de l’avant, faire émerger cet adulte qui ne demande qu'à s'affirmer, à mettre des culottes à pois rouges en dentelles...

VOIX DE PIPO et MARIO : Fautqu'elle arrête de se  plaindre à tout bout de champ la Nathalie  !!!  Tu sais que tu saoûle tout les monde avec tes jérémiades ??? On s'en fout ! Tu nous les brises  !!!! Tu vas te secouer les neurones, espèce de guimauve flasque  !!! Mais elle a quoi dans les veines, du jus de navet?? !!! C'est pas vrai, moi, je te la virerais illico.... payé à rien faire !

Nathalie : Non mais c'est vraiement pas très gentil tout ce que vous me dîtes, j'ai pas du tout la tête à mettre des culottes...

VOIX DE PIPO et MARIO : Elle a pas de culotte, elle pas de culotte !

Nathalie : A mettre des culottes afriolantes, je veux dire...grossiers personnages  !

Collègue 1 (à Nathalie) :  OH toi, ça suffit, si  t’as pas de vie perso, c’est que t’es coincée du cul, c’est tout. Et toi, collègue n°2, on comprend rien à ce que tu dis, faut te faire remplacer les chicots, tu peux pas aller chez le dentiste ? Faut te faire soigner, ma vieille !!

Collègue 2 : Moi, me faire soigner alors que c'est toi la malade ??? Regarde-toi , t’es encore en pleine crise !!  Ca fait vingt ans que tu les enchaînes, dès que tu  te casses un ongle !!!!

Blanc

(Gêne de Nathalie)

Collègue 1 : Non mais oh, tu me parles autrement, tu vas voir la manucure de quel vernis elle se chauffe,  je vais t’en mettre une moi ! !
(hors d’elle, elle fonce vers collègue n°2   pour la frapper, celle-ci i s’enfuie, collègue n°1 lui court après)

(Nathalie crie et se met à pleurer)

La chef ( paniquée, marche dans  tous les sens comme une machine qui s’enraye ) : Non mais le petit personnel, c'est plus que c'était, je te mettrais tout ça au pôle ANPE, moi....

 

L'APOCALYPSE.....

 

 INTERVENTION DU NARRATEUR :

 

 A suivre....LES REVES des personnages....

Si vous avez loupé le début : Par ici