grands panneaux photographiques en bord de mer

 

INTERVENTION DU NARRATEUR 

Les personnages avaient des rêves avant de  travailler dans cette agence aliénante et sans vie dans laquelle ils sont devenus des créatures  sans âme, abîmés par l’égocentrisme et l’arrivisme ou bien  alors, des êtres usés, blessés par la dureté des choses et  les technologies hurlantes. Cette inadéquation entre nos aspirations profondes et la réalité brutale du monde extérieur, les règles strictes du monde du travail....assèche tout.

REVE DE LA CHEF :
Madame rêve…

Quand j’étais jeune fille, je voulais devenir mécanicienne, manier gaiement a clé de douze, mettre mes mains fines dans le cambouis poisseux, faire corps avec la machine, sentir la puissance de son mécanisme en me  glissant sous son ventre chaud. Ah le travail physique et manuel  ! 

Humer l’odeur des huiles des voitures et des hommes à l’ouvrage !

Mais voilà, mon père à la tête d’un puissant empire industriel a brisé mes rêves. Une jeune femme ne devait pas se compromettre  dans ce type d’activité ni manger des jambons beurre.  Et pourquoi pas des chips ? m’avait-il rétorqué vertement. Hé bien oui, je rêvais de me délecter de saucisses frites  et de poisson pané mais dans mon milieu , ça ne se fait pas.  Pourtant, j’aurais bien voulu écumer les fêtes populaires, aller au bal du 14 juillet  dans quelque caserne de pompiers, guincher comme une folle tout en m’ingurgitant des litres de binouse, rôter avec les copines, me faire tripoter dans les coins par des manutentionnaires éméchés et vigoureux….

Cependant, mon père ne voulait rien entendre.  Je devais devenir chef dans un secteur intellectuel quelconque  et rêver d’une vie toujours plus luxueuse. Je suis plutôt influençable, il est vrai...

Je me suis mise à  rêver de choses clinquantes, sur les injonctions de mon père qui me menaçaient de me déshériter si je ne m’exécutais pas.  Je lui ai dit que ce n’était pas possible de déshériter ses enfants mais il m’avait répondu qu’il trouverait bien un moyen. Je me suis donc mise  à rêver de baignades dans des rivières de diamants, de bains dans des piscines  en or massif, emplies de lait d’ânesse onctueux.  Je me prélasse au soleil sur des transats en marbre de carrare, éventée par quelque esclave entièrement dévoué et préoccupé que de mon bien-être. Je me gave de caviar, de foie gras et me soûle au champagne aux bulles ruineuses..

Je fais plusieurs fois le tour du monde, je vais de palace en palace, je me roule dans le sable chaud quand je veux faire la fofolle…Je me baigne dans la mer limpide et bleue lorsque j’ai des envies simples et authentiques…

Et puis dans au cours de mes voyages, quand je passe devant des garages de voiture, je ne peux m’empêcher d’y entrer pour parler à  des mécaniciens afin qu’ils m’expliquent leur travail en cours. Dans mes rêves les plus fous, je me fais souvent  rabrouer par ces messieurs qui me font comprendre que les morues riches à millions n’ont vraiment rien de mieux à faire que d’emmerder les durs travailleurs.  C'est tellement excitant !

Oh ça va, j’ai quand même aussi le sens des réalités. Je rêve que je donne mon argent de poche aux bonnes œuvres !  Je leur demande tout de même d’afficher le nom de leur bienfaitrice  en lettres d’or à l’entrée de leur bâtiment.

 Et puis je rêve de me hisser toujours plus haut dans mon agence. Actuellement, je suis chef d’un petit service sans intérêt grâce au piston de mon père. Il fallait bien que je trouve une occupation.  Mes employées ne sont pas bien finaudes, elles n’ont aucune classe et nuisent à mon image. Je voudrais viser la direction de l’agence, remplacer le Bigboss qui ne fait que boire, manger et enfler de jour en jour…De toute façon, il est prêt à exploser, il a les dents du fond qui baignent et moi j’ai les dents qui rayent le parquet scintillant de l’agence…Je suis en bonne place pour être Bigboss à la place du BigPorc ! ! ahaha, je serai impitoyable !!!  Je pense même lui préparer un banquet débordant de nourriture qui l’achèverait totalement. Je vais préparer mon ascension irrésistible…Il faut que je m’aguerrisse en attendant de reprendre l’empire financier de mon père, lorsqu'il mourra de mort naturelle ou non…

 Quoi, vous me jugez,  c’est horrible tout ça ??? Je sais mais j’ai été élevée comme ça, je ne peux plus revenir en arrière,  avoir une éthique et une conscience. Je n’ai pas ce courage, je ne peux pas tout remettre en question….

Je dois éxecuter mon plan…prendre la direction de l’agence.  J’ai travaillé comme une bête, enfin intrigué sans relâche pour arriver là où là j’en suis. Je laisse les tâches laborieuses à mes employées, ces êtres inférieurs. Rien ne m’arrêtera ! La jeune fille  rêvant de s’empiffrer de sandwiches merguez n’existe plus….

 

REVE DE COLLEGUE N°2 :

 Comme c’est un rêve, collègue n°2 s’exprime de façon compréhensible.

 J’étais loin de me douter que j'échouerais dans cette agence, que je m’efforcerais de maintenir à flots ce service dont tout le fonctionnement repose entièrement sur moi, il faut bien le dire !!!

Plus jeune, je voulais être clown, mais devant l’impassibilité totale du public, j’ai dû m’orienter vers  une autre voie.

Du coup, mon rêve a été  de sauver de l’humanité !!! Parfaitement ! C’est quoi votre problème, ça vous amuse ?? ! J’avais réalisé dans ce but, un certain nombre de plans,  effectuer un certain nombre de calculs !  ah vous aimeriez bien  savoir quels projets , j’avais  en tête ? Pourtant ,  vous  vous êtes bien moqués de moi pendant toute cette espèce de pièce débile !!! HE, BIEN, je vais vous le dire parce que je suis comme ça !  JE VOULAIS SAUVER L’HUMANITE, lui promettre une vie meilleure. Je voulais lui offrir un espace de vie tout neuf, une nourriture saine nécessaire à sa survie.

VOILA, je voulais  cultiver une nouvelle  espèce  de légumes  sur la planète Mars. Cette nouvelle variété serait  assez riche en apports caloriques pour apporter à l’organisme tout ce dont il a besoin. La planète terre  se meurt et  n’a plus d’avenir. Elle arrive au bout de souffle.  Ses ressources naturelles s’épuisent, les forêts , les plantes, les animaux disparaissent peu à peu. Trop de monde se dispute ses malheureuses richesses.…

Donc, je rêvais d’envoyer l’humanité sur  Mars qui se nourrirait de mes légumes.

.Je connais du monde à la NASA, qu’est-ce que vous croyez ????!!! J’aurais très bien pu aller sur mars et mener à bien mes expériences ! Qui je connais ? ben c’est un pote de Montargis qui connaît un pote qui connaît super bien un stagiaire qui travaille à la NASA.

Bon en attendant d’aller sur Mars, j’avais commencé un certain nombre de prototypes, de dessins, et de plans.  Je ne pouvais pas cultiver mes légumes puisque je ne suis jamais allée sur Mars.

JE VOUS EXPLIQUE.  J’ai constaté que l’eau de vaisselle faisait des bulles et beaucoup de  mousse, donc ce serait un engrais idéal pour le sol martien.  C’est pour ça que je sens un peu  l’eau de vaisselle  comme l’avait fait remarqué cette pétasse de collègue n°2 .  mais c’était pour sauver l’humanité aussi ! Je vous sens sceptique.  Pourquoi la mousse d’eau de vaisselle serait un engrais idéal sur Mars et pas sur terre.??? Parce que Mars, c’est pas la terre, voilà pourquoi, c’est une autre planète donc ça marcherait forcément. Pourquoi, vous êtes aussi dubitatifs puisque ça n’a jamais été  expérimenté sur mars ? J’aime bien l’eau de vaisselle . C’est comme ça et pas autrement. Et comment, je pourrais fabriquer de l’eau de vaisselle là-bas ? Ben parce que !!! Et puis j’en ai parlé  à une pote de pote ingénieur en agro-alimentaire, qui m’a dit, « que ça coûtait rien d’essayer, qu’il viendrait me rejoindre sur Mars quand j’aurais commencé mes premières plantations ».

 Je vais vous faire une démonstration par l’absurde, dessins et schémas  à l’appui . Vous verrez si vous continuez de ricanez après ça :

schéma absurde

Alors, c’est pas beau tout ça ??? Moi j’étais sûre que ça allait marcher !!!

 Seulement voilà, j’ai montré mon projet à la chef de mon service  pour avoir son avis. Elle m’a ri au nez.  Elle m’a dit : « essayez donc avec du champagne ça aura plus de classe qu’avec  de l’eau de vaisselle. !!! » Et puis elle a répété mon rêve à toute l’agence qui s’est moquée de moi pendant des mois. Pourtant, je voulais vraiment sauver l’humanité. Tout le monde m’a dit que j’avais toujours  de belles idées, mais qu’elles étaient tellement irréalistes et incompréhensibles, qu’elles étaient irréalisables.

Ma chef m’a dit que j’excellais davantage dans mes fonctions d’inspecteur des travaux finis, qu’il faillait que je continue à surveiller le travail de mes collègues. J’ai été humiliée et traînée dans la boue.

 J’ai décidé de me venger de l’engeance humaine mauvaise et incrédule qui ne méritait pas tous les beaux projets que j'avais conçu pour elle. A présent, j’ai des rêves beaucoup plus sombres et destructeurs. J’ai mis au point des plans nettement moins humanistes. J’ai commencé à confectionner des humanoïdes prêts à devenir de parfaits employés serviles et rentables, qui travailleront nuit et jour.  Ils ne sauront pas ce que c’est que les congés au bord de la mer, les pauses café interminables, les papotages sans fin. La productivité remplacera l’inutilité et les rêveries. Je renverrai de cette agence, tous ces êtres de chair et de sang qui ne feront pas le poids face à la concurrence internationale galopante. Plus aucune trace d’humanité ne subsistera dans cette agence. Des armées d’humanoïdes envahiront les lieux. Ces robots m’obéiront au doigt et à l’œil, se prosterneront devant moi en chantant mes louanges. Ben, fallait pas contrarier, collègue n°2 qui a été toute vexée dans son amour propre, c’est moi qui vous le dis ! Vous allez voir si je ne peux pas mettre à exécution me jolis plans délirants !

"Do androids dream of electric Sheep ?"

A SUIVRE : LES REVES DE COLLEGUE N°1  ET DE NATHALIE

Voir tous  les épisodes

 Do androids dream of electric sheep ? roman de Philip K. Dick qui a inspiré le film : "Blade runner" de Ridley Scott