Hippo a fait un peu de tri dans ses archives et il est tombé sur un "vieux" programme du festival d'automne 2013.

Il est pas très content, le placide Hippo. Si le Festival d'automne cautionne que les humains s'assoient sur les hippopotames sans défense, où va le monde ? Pas étonnant que la planète exsangue court à sa perte !

Hippo : non c'est vrai, c'est bizarre. Ces deux artistes humains Jennifer Allora et Guillermo Calzadilla font de drôles de fixettes sur les animaux et  les éléphants en particulier. Ils ont découvert que d'autres humains ont joué de la musique à des éléphants pour étudier leurs réactions....et puis ils ont demandé à un gars de chanter devant des squelettes d'éléphants du Muséum des hommes naturels ou je sais pu quo. Ca laisse pantois ! Bon avec les hippotames, c'est plus expéditif, ils s'assoient dessus et voilà.
Faut que j'en parle à mon beau-frère, ill en sait peut-être plus sur ces deux humains ? D'aillleurs, je me demande, si c'est pas moi qui ai servi de modèle pour cette sculpture. Je le trouve beau gosse, moi cet hippopotame ! Les zumains, faut que ça expérimente. ! Ca peut pas rester tranquille dans sa mare a se raconter des histoires d'hippopotames ! Vous la connaissez celle-la ? : "Deux hippopotames dans une mare. l'un dit à l'autre :  j'en reviens pas, on est déjà  jeudi !"

Je sais c'est culcul la prâline mon billet....Je suis à la recherche de mon wild side....aaaaarrgggrrr

installation : Hope Hippo / Apotome / 3 par Jennifer Allora et Guillermo Calzadilla

 Installation Hope Hippo / Apotome / 3  Jennifer Allora / Guillermo Calzadilla
Moi je dis que ça devait être rudement chouette  cette sculputure  géante (ou sous forme de film ?) qu'on pouvait voir  à la galerie Chantal  Crousel et au muséum d'histoire naturelle,  mais c'était en 2013....

Hippo et Paulette : série  web