Nous sommes déjà le 27 mai et je n'ai rien publié depuis le 9 avril, "publié" tout de suite les grands mots, enfin cela fait un certain temps que je n'ai pas mis en ligne un vague billet sur mon blauugue. Je  voulais aussi que mon précédent article qui mettait à l'honneur les collages atypiques de ma copine Françoise soit visible le plus longtemps possible aux yeux de tous. J'avais aussi une méchante flemme d'écrire quoique ce soit. Depuis le 9 avril , il m'est arrivé des choses incroyables, j'ai de nouvelles lunettes, je suis allée dans le Contentin et j'ai réaménagé après avoir longtemps déménagé (et pas que du ciboulot.).
Voilà....et donc, cela faisait un moment que me trottait dans ma pauvre tête, l'idée de dire quelques mots sur le festival, "Circulations" 2018 organisé par  l'association "Fetart" dédiée à la jeune photographie européenne. J'avais déjà causé de l'édition 2016 dans cet article Cette vaste exposition de photos a eu lieu  au 104 , du 17 mars au 6 mai, c'est donc fini ! Cependant, la RATP  expose des oeuvres de ces photographes dans 13 stations du métro parisien et gares de  RER  jusqu'en juillet 2018, non mais ! (Non je ne vous gronde pas....)
Oui, je vous parle d'une expo très parigote qui a donc eu lieu au 104, (104 rue d'Aubervilliers, Paris 19ème), ancien bâtiment de pompes funèbres et  lieu étonnant constitué de longues halles et de petites cours, un endroit ouvert à tous les vents et à toutes les ambiances. Des djeun's notamment y dansent un peu partout au son d'une musique tonitruante qui peut casser les oreilles. Je vieillis moi ? Pas du tout, je me suis fait un lifting la semaine dernière....

Drôle d'impression lorsque l'on déambule dans cette exposition qui nous fait découvrir une curieuse Europe ou plus largement un monde rude, déséchanté, atypique, mais aussi...fantaisiste et humaniste.

Désespérance de la jeunesse russe :  (euh aussi la mienne ?)

Jeunesse, Russie @Arnold Veber

IMG_20180505_171823

 

Photos de Fabrice Guyot :
décors réels ou hollywoodiens  ! Starsky et Huuuutch !

Fabrice Guyot, décor de cinéma, Etats Unis

Fabrice Guyot, décor de cinéma

 

Photos d'Arthur Crestani  sur l'urbanisation en Inde : en savoir +

Arthur Crestani - Inde,urbanisation

Un modèle qui se superpose à  un autre modèle, photo dans la photo, on est dans la thématique.....

Arthur Crestani - Inde,urbanisation

Arthur Crestani faisait partie des favoris pour le prix du public du festival 2018 mais c'est le photographe Guillaume Hébert qui l' a remporté. Il intègre dans ses photos  des paysages de la peinture classique à des paysages réels, ça ne me passionne pas vraiment ! 

Moi, j'avais voté pour l'espagnole, Maria Moldes qui photographie des gens qui prennent des bains de boue dans un site touristique en Espagne, mais pourtant très pollué...Ben oui son travail m'a plus ! :-) Bien entendu, je n'ai pris aucune photo de ses oeuvres que j'aurais pu publier dans ce billet sinon, ce serait trop simple !

Sinon, je vous parlerai un jour de Paulette qui encense Sophie Marceau parce qu'elle a tourné dans une vidéo pour l'association L214 dans laquelle elle dénonce les conditions d'élèvage de poules en cage. Hippo trouve quand même que vanter les mérites de Sophie Marceau....c'est quand même pousser le bouchon un peu loin !