Dessin de PaulettePaulette

 Il est temps de vous révéler l'histoire de Hippo et Paulette, le récit de leur vie que vous attendez tous depuis si longtemps, nous le savons bien. Nous commençons par Paulette. A dire vrai, je n’ai pas tellement eu le choix, Paulette m'a fait une scène terrible parce que j'avais d'abord demandé à Hippo de me raconter sa vie 

Alors voilà, Paulette a un petit ami, il est beau et son prénom c’est hippo....non, n’iimporte quoi.
Il était une fois Paulette, une  petite poule rousse, née à Douville-en-Auge, dans la riante compagne normande du pays d’Auge,. Elle a été élevée en plein air dans un poulailler familial, intime et chaleureux au sein d'une ferme pédagoique. Une ferme pédagogique, c’est un lieu où des fermiers pédagogues expliquent les animaux à des visiteurs admiratifs. Ils ont à cœur le bien être et l’épanouissement de leurs bêtes, ils ont pour vocation de pratiquer un élevage exemplaire.

Carte géographique

Paulette a grandi au milieu d’un certain nombre de frères et sœurs avec sa mère et sa grand-mère. C’était déjà une poulette récalcitrante et pleine d’énergie. Elle se battait férocement avec ses frères qui se prenaient déjà pour de petits coqs….Elle leur mettait de sacrées mandales. Sa mère et sa grand-mère devaient toujours les séparer et prédisaient à Paulette une vie d’éternelle célibataire si elle continuait à détester les mâles de cette façon.

Hippo : c’est vrai que la jeune Paulette n’y allait pas avec le dos de la cuillère…

Paulette a touujours été une dure à cuire,. Elle engueulait ses sœurs qu’elle trouvait trop « bonne poule ». La Paulette, elle est pas facile tous les jours….

 Malgré tout, Paulette aimait bien son poulailler et vivait heureuse avec les siens. Cependant, un sale jour qui n' était pas fait comme un autre, Paulette a été emmenée loin de sa ferme natale, elle ne se souvient plus exactement des circonstances. Elle s’est ensuite retrouvée dans un poulailler immense au milieu d'une multitude de poules qui ne faisaient que jacqueter dans tous les sens. Le bruit y était assourdissant et on ne s’y entendait plus râler

A longueur de journée, les poules n’arrêtaient pas de parler des deux  ou trois coqs de la basse-cour et rêvaient de se reproduire avec eux pour pondre un nombre d’oeufs incalculable. Paulette qui avait un fort caractère, un caractère de cochon diront certains pour rester dans l’imagerine fermière, n’avait aucune intention de se faire sauter dessus par ces  coqs, disons le franchement. Elles les trouvait stupides et ridicules. Ils ne savaient que rouler des mécaniques comme de gros machos !

dessin de coq rocker

 Plus le temps passait et plus les désirs de liberté de Paulette grandissaient.
« Je ne suis pas une poule pondeuse de basse cour, je me laisse pas emmerder !"

,

Paulette ne voulait pas finir en nuggets ni en poule pondeuse industrielle.

Pollos hermanos chaine fictive de restauration rapide dans le serie "Breakind bad"

IMG_20180531_174813

 Heureusement, des copines récalcitrantes comme elles, lui proposèrent un plan d’enfer :  aller vivre dans une ferme éco-responsable en région parisienne. Apparemment, c’était une ferme de petits producteurs bios soucieux de leurs animaux et qui fournissaient des œufs de temps à autres à « la ruche qui dit pas non » : un réseau de communautés d'achat direct aux producteurs locaux.

Poules à la campagne

 Afin de mettre au point un plan d’évasion sophistiqué, elles ont regardé une certain nombre de fois, le film « Chicken run » un classique du genre pour des poules rebelles comme elles.

chicken run

(je sais, c'est toujours risqué d'insérer une vidéo dont le lien peut s'auto-détruire en deux temps, trois mouvements)

Elles avaient commencé à regarder "Prison break" mais c’était un peu compliqué pour elles de se tatouer le plan de la ferme sur le corps.

 - Donc Paulette, ce plan d’évasion ???

Après une évasion épique, notre Paulette a donc atterri dans une ferme bien tranquille à Poule-sur-Ourc, tenue par des humains à peu près convenables. Paulette partage son poulailler actuel avec quelques copines avec qui elle aime bien rigoler et s’engueuler mais ça c’est Paulette ! Elles vivent en auto-gestion et refilent quelques oeufs aux humains en échange de graines et de pain dur.

Paulette m’a pas autorisé à  ne publier que cette photo de son nouvel environnement. On n’y voit pas grand-chose mais elle ne veut pas que l’on sache où elle habite. 

IMG_20180818_161119

 

 Vous vous demandez tous comme Paulette a rencontré Hippo ? C’est très simple, Paulette se promenait aux alentours de sa ferme et .....

Hippo et Paulette  : « Hohohohoho ????? C'est à nous de raconter notre rencontre, Myrtille Taff si ça vous gêne pas trop  ???....

 

 

A suivre : Il etait une fois Hippo

Hippo et Paulette : série-web

Le nom du blog devient : L'imaginarium de Myrtille Taff