13 novembre 2018

Ce qui me tient debout #5

Posté par Bilichou à 14:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

10 novembre 2018

Ce qui me tient debout #4

 ALCOOLS  : Poèmes 1898 - 1913 de Guillaume APOLLINAIRE,  (1880 - 1918). ed. de La Nouvelle revue française (Gallimard) , 1920    Léo Ferré a chanté le poème d'Apollinaire. Notre anar national, mes parents l'écoutaient en boucle alors qu'ils préparaient la soupe le soir quand j'étais enfant. (ce qui faisait beaucoup pour une seule gamine....)   Feu! Chatterton évoque notre grand blessé de guerre dans "Souvenir"...  
Posté par Bilichou à 13:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
08 novembre 2018

Ce qui me tient debout #3

  Le ciel, l'immensité, l'odyssée, l'espace, décollage immédiat à tout jamais et pour toujours...la fête.    
Posté par Bilichou à 19:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 novembre 2018

Ce qui me tient debout #2

 ou Paris by night Place de la Concorde de nuit, petite, en voiture avec mes parents, les lumières de la ville qui brillent,  les phares scintillants des voitures qui tourbillonnent autour de nous.... Et puis, Une envie soudaine d'aller sur la route de Monthléry en direction de Paris, à la tombée de la nuit, un dimanche pluvieux d'hiver, la nationale bondée avec ses deux files de voitures qui se croisent, celle des lumières rouges et celle des lumières jaunes...Hum, le bon vieux moral à zéro, sur un air de trompette... [Lire la suite]
Posté par Bilichou à 18:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 novembre 2018

Ce qui me tient debout #1

ou Les grandes eaux des  "Parapluies de Cherbourg" de Jacques Demy.   Plus je vieillis, plus je ramollis, et pas que de la couenne, de la cervelle aussi. Les souvenrirs d'enfance, la magie du cinématographe, toute une histoire ! Ce besoin vital de tressaillir de tout son être. Enfant, j'avais insisté auprès de ma mère pour aller au cinéma avec une copine à elle et sa nièce. Elles allaient voir le film "Peau d'âne". Ma mère avait finalement cédé. C'était la faute de son amie aussi qui me racontait toujours plein,... [Lire la suite]
15 septembre 2018

Tragédie du quotidien : cantine #6

  Vous voyez pas que je sais… je sais que tout tourbillonne autour de moi Je sais que je vais pas bien Je sais que je suis pas comme vousJe sais que je suis votre idiote je sais bien que je suis entravée Je vois bien que tout tourne autour de moi, Je vois vos regards…. Je vois que vous voyez au-dedans de moi Je vois aussi en vous vous savez Vous pensez que je suis folle, Vous ne pensez pas, vous en êtes sûrs…. S’arracher les cheveux tous les jours, pour  ne pas aller à la cantine avec quelqu’un que l'on hait Vouloir... [Lire la suite]
Posté par Bilichou à 11:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mars 2018

Tragédie du quotidien : cantine #5

Danser par temps gris sur du  Etienne Daho chic et entraînant, "Tombé pour la France", désespérément, en regardant la mer, retrouver cinq minutes sa jeunesse perdue. Vouloir être seul la veille de noël écouter  « Fou à lier » de   Feu ! Chatterton  dans son étroite cellule rester enfant peur de l’école, sauter  furieusement dans les flaques musique entêtante des films de Klapisch. Janvier  n’est  pas un mois magique on peut se laisser tenter par décembre,  par la fugace... [Lire la suite]
Posté par Bilichou à 11:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 février 2018

Ils sont passés où, Hippo et Paulette ?

Ces oeuvres réalisées dans le Belvédère du Parc de Belleville (Paris 20e) sont de l'artiste Seth, qui j'espère ne m'en voudra pas trop ! Hippo et Paulette : série-web
Posté par Bilichou à 18:08 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 février 2018

Magie blanche

J'y vais aussi de mon episode neigeux. Quand la neigne nous tombe dessus sans  crier gare, ça mouille et ça glisse. Mais bon.... On ne dit pas non à un peu de  magie blanche dans nos vies après du gris déséspéremment gris  :-) Allez, on envoie la neige, quand on est en manque d'inspiration (et d'expiration...)...c'est pratique? Les trois photos ci-dessous sont de mon collaborateur anonyme brillant photographe et  brillant interprète de Hippo
Posté par Bilichou à 14:54 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 janvier 2018

Tragédie du quotidien : cantine #4

Victorine et Eugène marchaient,  en regardant droit devant eux, la tête haute. Ils croyaient sentir un vent marin fouetter leur visage.  D’un pas décidé, ils traversèrent le bâtiment qui mènait à la cantine. Ils ne saluèrent personne, ne tinrent aucune porte qu’ils laissaient se rabattre derrière eux sans s’inquiéter des conséquences.  Il s répondirent à l’unisson, « Ouais, c’est ça, j’en parlerai à mon cheval » à la collègue qui leur hurlèrent « bonjour »  comme à son habitude. Ils firent une... [Lire la suite]
Posté par Bilichou à 13:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :