01 décembre 2015

1er décembre : lancement du magnifique calendrier de l'avent !

(calendrier de l'avent)  Cliquez sur l'image bien sûr ! Ça fait du bien, même si, même si.....
Posté par Bilichou à 14:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

08 novembre 2015

Le mental de l'équipe

S'élancer,  Démarrer,   Partir,   Courrir,   Plonger,   S'envoler, décoller,   Sprinter,   Se dépenser,   Se dépasser,   S'exhalter.   Hâleter,   S'essouffler,   Mollir, faillir,   Flancher,   s'épuiser,  S'évanouir, S'effondrer,  Expirer... Inspirer, Espérer, Respirer, S'entraîner, S'échauffer, S'enflammer,S'élancer...    (Texte proposé à, "Vents contraires" la revue collaborative du Théâtre du Rond-Point dont le... [Lire la suite]
Posté par Bilichou à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 octobre 2015

La rue Denoyer (de jour) # 2

Tadiiiiiiin, magie d'internet et des cieux intersidéraux, me revoilà, téléportée quasiment, presque, ou pas loin, RUE DENOYER, DE JOUR...... On n'arrête pas le progrès !! Je suis retournée au Barbouquin* (salon de thé - Bar - librairie), quelques jours plus tard. J'ai donc assouvi non pas ma soif de lecture, ( je l'avoue) mais ma curiosité (puisqu'elle avait été piquée dans le billet précédent). J'y ai surtout satisfait mes papilles et mon estomac...     Installés près de la baie vitrée, à une table... [Lire la suite]
Posté par Bilichou à 13:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 octobre 2015

La rue Denoyer (de nuit) # 1

Un soir, je m’en allais rue de Belleville le cœur léger et le ventre plein de raviolis aux porc et  fines herbes arrosés d’une légère bière chinoise, (on n’est pas des bêtes). Je venais de passer un moment des plus chaleureux avec des proches que je  n'avais pas vus depuis longtemps.  A un croisement, je suis tombée paf, sur la rue Denoyer, autre réjouissance de la soirée. Je découvrais avec mon doux ses couleurs vives illuminant  la nuit. Cette rue est entièrement recouverte de graffitis, de dessins, de... [Lire la suite]
Posté par Bilichou à 18:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 août 2015

Les radis noirs : Terrain vague

              "J’écris de chez les moches, pour les moches, les vieilles, les camionneuses, les frigides, les mal baisées, les imbaisables, les hystériques, les tarées, toutes les exclues du grand marché à la bonne meuf".  King Kong Théorie, Virginie Despentes     « Ce que t’es timide ! C’est fou ce que t’es réservée ! Tu parles vraiment pas beaucoup ! C’est quand même  incroyable,  ce grand mystère que tu cultives ! Moi, je me livre, je... [Lire la suite]
Posté par Bilichou à 21:10 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 août 2015

Les radis noirs : Les Petites rattes

                 Je lui ai fait des petites rattes, elle adore les petites rattes, ces petites pommes de terre tendres et douces. Elles accompagnent divinement bien un bon steack saignant. Elle aime toutes les attentions que je lui porte, ces menus détails auxquels j’attache tant d’importance, point d’orgue aux preuves d’amour que j’ai pour elle. Je suis un homme nouveau grâce à elle, serein, m’employant chaque jour à lui rendre une vie meilleure, à parfaire son bonheur au prix... [Lire la suite]
Posté par Bilichou à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 août 2015

Les radis noirs : Par-dessus bord

                 « Merde ! ». Comment en était-elle arrivée là ! Se disait-elle, les deux mains agrippées à son balcon rugueux et les pieds ballants dans le vide. Sept étages la séparaient du sol. La force de ses bras commençaient à l’abandonner. Jusqu’au bout, elle avait le chic pour se mettre dans des situations impossibles. Elle avait voulu se jeter par-dessus bord ou plutôt par-dessus son balcon. Cependant un dernier attachement à la vie, l’avait empêchée... [Lire la suite]
Posté par Bilichou à 20:12 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 août 2015

Les radis noirs : De mauvais poil

               Tout est sombre, tout est noir, tout est encombré et poussiéreux, partout ! Tout est désespérant. Victor fait le Cerbère derrière son guichet, au milieu de monticules de papiers et de tas inutiles. Une dame remplit des formulaires assise à une table pour régulariser sa situation. Dans une pièce voisine, ils sont là à pérorer, à enfiler des perles comme de ridicules conspirateurs, à fomenter je ne sais quel complot contre lui. Tout est vain, tout n’est que vacuité.... [Lire la suite]
Posté par Bilichou à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 août 2015

Soirée diapos !

OH, nooon......Ben SI !!!! Je veux m'imprégner de souvenirs de ma condition de femme libre, avant de reprendre le turbin demain, mille fois zbeurk.   Non ce n'est toujours pas des photos de.... Monclus ! à suivre....
25 juillet 2015

Du sol au plafond....

J’adore les vacances : on se calme et on boit frais à Saint-Tropez comme dans les films de Max Pecas.  On peut se regarder tranquillement le nombril et se mirer sous toutes les coutures. Non, je ne suis pas comme les policiers des films américains qui croient qu’on insulte leur mère quand on leur demande : « Tu les prends quand tes holidays, ça fait quinze ans et demi que t’en n’as pas pris ?? ».  Ils vous repondront aussitôt  : « Shut the fuuck up, put your hands on the car, now !! » ... [Lire la suite]