05 novembre 2018

Ce qui me tient debout #1

ou Les grandes eaux des  "Parapluies de Cherbourg" de Jacques Demy.   Plus je vieillis, plus je ramollis, et pas que de la couenne, de la cervelle aussi. Les souvenrirs d'enfance, la magie du cinématographe, toute une histoire ! Ce besoin vital de tressaillir de tout son être. Enfant, j'avais insisté auprès de ma mère pour aller au cinéma avec une copine à elle et sa nièce. Elles allaient voir le film "Peau d'âne". Ma mère avait finalement cédé. C'était la faute de son amie aussi qui me racontait toujours plein,... [Lire la suite]