13 février 2016

Loin des balises Argos...

Revenir de loin et de nulle part, Rebrousser chemin pour aller quelque part, retrouver quelqu’un,     sortir  des sentiers battus Emprunter les chemins de traverse,   S'éloigner du balisage, Prendre les chemins des écoliers, retomber en enfance,   Faire le poirier et les acrobates amoureux     Retrouver le vert paradis des amours enfantines, bonbons, caramels et chocolats glacés      
Posté par Bilichou à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 février 2016

Revenir de nulle part....

      Pour aller quelque part...    
Posté par Bilichou à 13:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
03 février 2016

Ce que pensent Hippo et Paulette de Victor

(Voir billet précédent pour bien comprendre  ) Parce que  ce Victor franchement.... ..voir la suite en vidéo....      Vous ignorez encore qui sont Hippo et Paulette ??? Est-ce possible ! quelques épisodes précédents  
Posté par Bilichou à 13:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
01 février 2016

Victor ne connaît pas l'ivresse.

                          Victor ne connaît pas l’ivresse. Quand il était petit, Il n’aimait pas les hippies qui marchaient pieds nus dans la rue. Il n’aimait pas qu’on l’emmène dans les marchés aux puces TOUJOURS situés en bordure de périphérique. Tout y était sale et moche. Il ne comprenait pas comment on pouvait vendre et acheter des objets qui avaient déjà servi. Victor aimait les belles choses neuves et propres. Il n’appréciait pas que l’on passe... [Lire la suite]
Posté par Bilichou à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 janvier 2016

Etre là et loin de tout...

                             Vivre des moments déclicieux  quand on ne s'y attend pas. Peut-être que ce matin-là on est de meilleur poil que d'habitude, on est plus réceptive aux petites choses miraculeuses... :  prendre les sentiers de traverse, les chemins des écoliers, (re)découvrir des rues de son quartier, sous un autre jour en ce matin pourtant gris. Les voir comme de paisibles et... [Lire la suite]
24 janvier 2016

Un dimanche après-midi de janvier....

Le ciel gris de ce dimanche après-midi n'incitait pas à la promenade. Pourtant, nous sommes allés au Musée de l'Orangerie, voir l'exposition sur les femmes photographes (1839-1919), dont c'était le dernier jour.  L'exposition témoigne de la créativité,  des aspitations,  de l'engagement dans leur époque de ces femmes. Je n'ai pas regretté. Et puis, nous avons vu et revu "les Nymphéas" de Monet, un peu de douceur et de sérénité dans ce monde de brutes. La peintre avait offert comme symbole de paix, ces tableaux à... [Lire la suite]

20 janvier 2016

Appelez-moi JP....

  Aujourd’hui au turbin, j’ai eu entre les mains la pièce d’Antigone de Sophocle. Cette folle d’Antigone veut enterrer son frère Polynice. Elle brave ainsi l’autorité toute puissante de Créon, cet oncle tyranique qui refuse  toute sépulture à celui qu'il considère comme un traître. Cette histoire m'a rappelée qu’en 5ème un gars s’appelait Polynice. Il était arrivé en cours d’année attirant un peu plus l’attention de la classe. Tout le monde trouvait qu’il portait un drôle de nom alors que tous les gars  s’appelaient... [Lire la suite]
Posté par Bilichou à 19:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 janvier 2016

Ah la vache !....

Quel bon jeu de mots maître Capello....     UN SOIR En semaine, après avoir vu l'exposition de photos de Lucien Clergue au Grand-Palais  (pas mal, la série consacrée aux gitans pris sur le vif est formidable), nous avons descendu  l'un des escaliers majestueux de ce vaste musée. Une vision féeriquue qui tendait à  l'onirique, oserais-je le dire, a attiré notre regard. Nous avons aperçu une galerie jalonnée de sculptures de vaches mulitcolores. La galerie des glaces du chateau de Versailles, à côté n'est... [Lire la suite]
03 janvier 2016

On est en 2016 ??? déjà le futur ?? j'arrive plus à suivre...

  (Bigre, j'ai oublié un "S" à  "discussion"  on va encore dire que les hippopotames ne savent pas écrire !)   Bref, que L'année 2016, soit comme un coucher de soleil sur le pont de Normandie... De la magie, de la poésie, de la rigolade et un peu de choucroute... La fine équipe de Hippo et Paulette.  Hippo et Paulette : serie web