Canal avec pont à Venise (Italie)

 

Suivez la guide ! George Sand vous emmène à Venise (par la magie de la correspondance) !

 

 

Il s'agit d'un extrait de la deuxième lettre de « Lettres d’un voyageur » de George Sand (1804-1876). Pour ma lecture, j’ai puisé dans ma bibliothèque, l'ouvrage, « Lettres d’Italie à Musset », publié par Mille et une nuits / Fayard en 2004. Le recueil reprend les trois premières lettres des « Lettres d’un voyageur » parues dans « Œuvres » de George Sand (tomes XV-XVI, F. Bonnaire, Paris, 1837). Dans ces trois lettres, George Sand relate son voyage à Venise de décembre 1833 à juillet 1834. Les « Lettres d’un voyageurs » composées de douze lettres au total sont publiées en volume en 1837. Elles sont adressées implicitement à Alfred de Musset (1810-1857) qui l’avait accompagnée à Venise. Il la quitte ensuite en mars 1834. George Sand écrit ces lettres après leur première rupture. Plus qu’un récit de ses excursions vénitiennes, l’autrice propose un voyage autour d’elle-même et livre un peu de son histoire avec Alfred de Musset.

(A noter que George Sand, de son vrai nom Aurore Dupin, épouse baronne Dudevant promet à sa belle-mère de conserver son pseudonyme et écrit au masculin dans sa correspondance et dans ses œuvres).

Source de la présentation : postface de Caroline Babulle du recueil « Lettres d’Italie à Musset », publié par Mille et une nuits / Fayard en 2004 et article : "George Sand et la lettre de voyage", Agnès Kettler. Le texte des "Lettres d'un voyageur" est consultable sur Gallica.